MOOCs : des cours, des formations qui peuvent changer votre vie

Des cours de très bon niveau venant parfois d’écoles et d’universités de renom, gratuits, ouverts à tous, dans différents domaines : merci Internet !

 

« Mooc tag cloud », image libre de droit, fr.fotofolio.com

Des cours gratuits et ouverts à tous quelque soit l’endroit où on l’on vit, des cours de très bon niveau venant parfois d’écoles et d’universités de renom, des cours dans différents domaines. On pourrait penser que les cours et les formations qui répondent à toutes ces caractéristiques tiennent de la fiction. Eh bien non, ces cours et ces formations existent. On les appelle les MOOCs (en anglais « Massive Open Onlines Courses »), en d’autres termes, des cours ouverts à tous et en ligne. Les perspectives qu’ils offrent à tous sont nombreuses.

J’ai découvert les MOOCs en 2014 sans savoir qu’on les appelait comme ça. C’est un ami qui m’a informé de la possibilité de suivre gratuitement, sur le web, un cours sur les droits de l’Homme. Ce cours était donné par l’université de Genève sur la plateforme Coursera. Je me suis inscrit pour ce cours après avoir créé un compte sur la plateforme. Par la suite, j’ai découvert sur cette plateforme l’existence d’autres formations gratuites, ouvertes à tous, données par d’autres universités et dans différents domaines. Cette découverte a été une véritable révélation pour moi. C’est la possibilité d’acquérir gratuitement des compétences dans le domaine qui nous passionne. Il suffit d’avoir un terminal fixe ou mobile (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, téléphones, tablettes) et une connexion à internet, choses qui sont de plus en plus accessibles à tous.

Plus tard, en fouinant un peu sur le web, j’ai découvert d’autres plateformes de diffusion de MOOCs très intéressantes :

  • France Université Numérique, plateforme du ministère de l’enseignement supérieur français, pour des formations en francais dans différents domaines tels que la santé, les langues, les sciences sociales, l’informatique, les nouvelles technologies, le numérique ;
  • Openclassroom, pour des formations en francais en informatique et les langages de programmation ;
  • Codecademy pour aussi des formations sur les langages de programmation (cours en anglais, la version française n’étant pas bien élaborée au moment où nous écrivons cet article),
  • Alison pour des formations dans différents domaines tels que la santé, les langues, les sciences sociales, l’informatique, les nouvelles technologies, le numérique (cours essentiellement en anglais),
  • Disasterready pour des formations dans le domaine de l’humanitaire…

Cette liste est très loin d’être exhaustive, il existe d’autres plateformes intéressantes de diffusion de MOOCs. Vous pouvez trouver ces MOOCs en cherchant un peu sur le web. L’avenir appartient aux curieux. Pour orienter un peu vos recherches, vous pouvez cliquer sur ce lien.

Le web offre d’énormes possibilités de formations et d’acquisition de compétences. Il serait vraiment dommage, surtout pour la jeunesse africaine, de ne pas profiter de ces opportunités. Tout en restant chez soi et sans d’énormes moyens logistiques et financiers, on peut avoir accès à plusieurs cours qui peuvent nous permettre d’acquérir certaines expertises et nous donner d’autres perspectives professionnelles. Il faut seulement, je pense, une bonne motivation et une volonté d’aller jusqu’au bout de son apprentissage.

Au moment où j’écris cet article, je suis gratuitement 3 formations :

  • Le langage C++ sur Openclassroom,
  • La 3D avec le logiciel Blender sur Udemy,
  • La réalité vituelle sur edX, cours donné par l’Université de San Diego.

Vous pouvez, vous aussi, suivre librement différents MOOCS dans le domaine qui vous intéresse. Votre volonté et vos motivations feront le reste. Dans notre prochain article, nous partagerons avec vous les bonnes pratiques pour faire des recherches sur le web.

Pour aller loin sur les MOOCs, nous vous conseillons :

  • de faire un tour sur la page wikipédia dédiée aux MOOCs,
  • de réécouter l’émission « 5 milliards de voisins » d’Emmanuelle Bastide du 15/04/2016 sur RFI, dont le thème était les MOOCs. Cliquez ici !

 

« Mooc concept above human hand », image libre de droit, fr.fotofolio.com

Meme si l’inscription aux MOOCs reste gratuite, de plus en plus l’obtention d’une attestation de réussite est payante sur plusieurs plateformes. Nous estimons que cela ne  peut pas et ne doit pas constituer un frein à l’intérêt que le jeunesse africaine doit avoir pour les MOOCs. Le plus important, pour nous, est le savoir-faire et l’expertise qu’on peut acquérir grace à ces formations. Expertise qui pourra par la suite permettre la création de sa propre entreprise. On s’auto-forme gratuitement pour s’auto-employer. Telle est l’approche que nous avons sur l’importance des MOOCs pour la jeunesse africaine. Pour ceux pour qui l’obtention d’une attestation est primordiale, nous vous conseillons, entre autres, la plateforme France Université Numérique où l’inscription et l’obtention de l’attestation de réussite sont totalement gratuites (au moment où nous publions cet article).

Et vous, qu’est ce qui peut vous motiver à suivre un mooc ?

« Tu pourras tout ce que tu voudras » – Max Gallo, Les Hommes naissent tous le même jour

A bientôt et gardons toujours l’esprit ouvert !

0 comments on “MOOCs : des cours, des formations qui peuvent changer votre vieAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *